chiffres de la restauration 2018

Chiffres de la restauration 2018: Une année prometteuse

This post is also available in: enEnglish esEspañol

En continuant sur leur lancée, la restauration rapide et le snacking témoignent, pour la 2e année consécutive, d’une reprise de la fréquentation. Le service à table reprend également des couleurs après 7 années en berne. Voici les chiffres de la restauration 2018.

On peut le dire, la restauration va bien, en tout cas, beaucoup mieux depuis 2017. D’après les résultats annuels (publiés par NPD Group) de la restauration hors domicile, la branche affiche une progression de 1,8 % en valeur. Cette performance est la meilleure observée depuis 2011 avec un marché qui pèse 55,6 Md€ (en dépenses). Les clients sont plus nombreux à se rendre au restaurant (+ 1%) et le ticket moyen est en croissance de 0,8 % à 5,55 €. Répondant aux attentes des consommateurs et en raison d’une conjoncture économique favorable, la restauration rapide s’est montrée très dynamique avec une croissance des visites de 3,7 % en 2016, tandis que le service à table sort petit à petit la tête de l’eau et renoue avec la croissance (+ 1 %), pour la première fois depuis 2011.

 

« Les Français vont mieux, et ça se voit ! Ils ont retrouvé le chemin des restaurants ». Maria Bertoch, Industry Expert Foodservice, The NPD Group.

Certains, comme les fast-foods, sandwicheries, snacking, ont le vent en poupe. On constate une nette augmentation de la fréquentation en restauration rapide. Ce secteur est en pleine évolution. Ils ont compris qu’il est important de répondre aux attentes des clients pressés qui doivent manger sur le pouce. Cette adaptation leur permet de recevoir du monde à tout moment de la journée. D’où l’émergence de thématiques issues du voyage et de la culture comme les tacos, le poulet grillé, les kebabs, ou encore les plats venus d’Asie comme les restaurants thaï. Quant au petit déjeuner hors domicile, c’est un créneau en forte hausse (+ 3 %) qui poursuit sur sa lancée. Il témoigne d’une modification des habitudes des Français qui ne se font plus prier à prendre leur café-croissant du matin à l’extérieur.

Une année qui se profile bien 

D’après les estimations du cabinet NDP Group, le marché pourrait afficher 111 millions de visites supplémentaires en 2018. Les habitudes de consommation n’ont pas fini d’évoluer. Elles sont influencées par la technologie et l’innovation, la recherche d’expérience et une offre toujours plus diversifiée. Les clients recherchent actuellement un rapport expérience/prix. Le temps où le critère principal était le rapport qualité/prix est révolu.

Source : https://www.snacking.fr/news-3723-La-reprise-se-confirme-en-restauration–portee-par-la-rapide.php

 

Mots clés : , ,