La restauration rapide mise au défi

This post is also available in: enEnglish esEspañol

 

Abordable, tendance et rentable, la restauration rapide est en pleine expansion. Voici les objectifs qu’elle s’est fixée pour cette année 2018. CHD Expert, qui a réalisé cette étude, donne aussi des conseils et préconisations pour l’aider à mieux appréhender le marché et relever le défi de la restauration rapide.

 

1 Booster la chaîne de qualité

Restauration « rapide » ne veut pas dire « bâclée » : les restaurateurs doivent montrer des signes d’amélioration dans ce sens.

2 Etre connecté

Face à une nouvelle génération de consommateurs connectés, zappeurs et à la pointe de la technologie, le restaurateur doit mettre en place une stratégie omnicanale, où l’on intègre à l’établissement des outils connectés, soit pour aider le personnel, soit pour s’adapter aux besoins émergents.

3 Se donner la chance de séduire tous les consommateurs

Les restaurateurs ont la volonté de bâtir une stratégie visant à s’ouvrir à tous les profils de consommateur en France. En d’autres termes, il s’agit de créer une offre personnalisée, rendue possible avec Cuddl’Up.

4 Proposer des plats équilibrés

La santé par l’alimentation est un vrai point pour la restauration rapide qui portait jusque là l’étiquette de la « malbouffe ». Les besoins évoluent, les consommateurs cherchent de plus en plus à adopter un comportement responsable. Les restaurateurs ont donc raison de vouloir s’adapter pour toucher le plus grand nombre. Toutes les formes de restauration, même celles jugées les moins « saines » comme le kebab, le tacos, voire le burger peuvent intégrer des options « healthy ».

5 Détruire les barrières du « food service »

Les différences se font de plus en plus rares entre la restauration rapide et à table. La configuration du point de vente y joue beaucoup. Il faut savoir « jongler » et être polyvalent pour pouvoir proposer des boissons/plats à emporter, à retirer au comptoir, à livrer, etc.

6 Construire une animation « loyale »

Face à une concurrence élevée dans la restauration, le client peut très vite devenir infidèle et trouver une offre plus alléchante que chez son restaurant fétiche. Tous les moyens sont bons pour ne pas le laisser filer : offres personnalisées, réduction du temps d’attente, service de qualité, page Facebook. Ces options sont prises en charge par notre solution Cuddl’Up dans le but de satisfaire le consommateur et d’apporter un coup de main au personnel.

7 Un accompagnement ?

Tenter par tous les moyens d’augmenter les ventes additionnelles pour tirer le ticket moyen vers le haut : pousser vers les formules et l’ajout d’accompagnements. Voici ici encore une fonctionnalité prise en charge par notre solution. En effet, l’un de nos objectifs est de faire grimper le ticket moyen. Basée sur l’intelligence artificielle, la tablette à laquelle nous intégrons notre solution saura proposer des suppléments qui se marient merveilleusement bien avec le plat sélectionné.

8 On partage ?

La restauration rapide doit réfléchir à des entrées et des desserts consommables à plusieurs pour mettre en avant d’une part la convivialité mais aussi pour déculpabiliser les consommateurs de commander plus.

9 Une tarification justifiée

En restauration rapide, le ticket moyen gagne en valeur. Cependant, la tarification du menu ne doit pas systématiquement être modifiée. Le restaurateur doit tenir compte de la concurrence qui propose des prix inférieurs comme l’épicerie du coin ou la boulangerie.

10 Souriez et soyez accueillant !

Enfin, et c’est le message que nous souhaitons vous faire passer, il est temps de considérer votre client à sa juste valeur. Vous vous devez d’être à son petit soin. Sa loyauté voire sa fidélité ne s’obtiennent pas seulement par la qualité des plats servis. Elles s’obtiennent aussi et surtout par un accueil souriant et chaleureux où le serveur conseille volontiers son client.

Source : https://www.snacking.fr/news-3740-Les-10-challenges-de-la-restauration-rapide-en-2018.php

 

 

 

Mots clés : , ,