Consommation numérique, l’envol des jeux vidéo et jeux en ligne

La période de confinement a permis aux Français de modifier leurs habitudes de consommation dans plusieurs domaines. En plus du e-commerce qui a connu une expansion remarquable, l’industrie des jeux vidéo a aussi vu ses ventes augmenter. Dans la même veine, l’engouement pour les jeux en ligne et les casinos virtuels a suivi au point même d’inquiéter certains observateurs. Le plus étonnant dans toutes ses habitudes de consommation numérique et qu’une fois le pli pris, il n’y a pratiquement jamais de véritable retour en arrière. Ainsi même après la COVID, l’attrait pour les casinos en ligne semble grandissant.

Un effet Covid certain

Au cours du confinement, les chiffres d’affaires dans le domaine de la vente des jeux ont considérablement augmenté. Pour cause, la plupart des personnes confinées n’ont eu que cette option pour se distraire. Si, au cours de l’année 2019, les revenus étaient estimés à plus de 137 milliards d’euros pour le seul secteur des jeux vidéos, en 2020, la croissance a été étonnante. Ainsi, l’Interactive Software Federation of Europe (ISFE) a fourni des informations relatives au nombre de jeux vidéo vendus au cours de cette période. Dans les premiers mois qui ont suivi le confinement, une hausse de plus de 140 % a été notée en France. Un bond qui frise l’extravagance !

Toujours dans ce même secteur, en grande Bretagne, l’augmentation est d’environ 218 % dans la vente des jeux vidéo physiques. En ce qui concerne les jeux virtuels, les téléchargements ont également explosé. À en croire les statistiques, la semaine du 16 au 22 mars a permis de vendre plus de 2,70 millions de jeux vidéo dans les pays de l’Afrique, de l’Europe et du Moyen-Orient d’après Foxintelligence. Dans le lot des joueurs de jeux vidéo en ligne, le nombre de femmes a considérablement augmenté. Au cours de l’année suivante, les bénéfices réalisés par l’industrie de jeu vidéo étaient d’environ 59 milliards de dollars. Indéniablement, i s’agit là, pour partie, de conquête de nouveaux marchés et d’acquisition de pratiques nouvelles qui se sont développés à la faveur des différents confinements.

Le marché des casinos en ligne en 2022

Comparativement aux performances effectuées il y a 7 ans, l’industrie des jeux vidéo s’est donc nettement améliorée et en 2022, les tendances ne vont sans doute pas changer. Encore une fois le retour total en arrière ne semble pas à l’ordre du jour en matière d’habitudes de consommation numérique. Au contraire, certains experts prévoient un progrès pouvant aller jusqu’à 17 %. À l’horizon 2028, les chiffres d’affaires atteindront 158 milliards. Face aux jeux vidéos très grand public qu’en est-il du secteur plus spécifique de jeux de hasard et d’argent en ligne ? Dans cet autre registre, les casinos en ligne connaitront eux-aussi de nombreux changements.

Nombre de casinos et leur dimension sécuritaire

Durant ces dernières années, les machines à sous et les jeux de loterie en ligne se sont multipliés dans le monde. Les principales causes sont le prix très abordable des smartphones et l’accès facile à internet. À cela s’ajoute la concurrence entre les acteurs du secteur. Contrairement aux jeux physiques, les casinos en ligne offrent des jeux abordables avec même des tickets d’entrée modiques grâce auxquelles les joueurs peuvent effectuer leurs mises de départ. Tous les jeux de casino sont également Plug and Play désormais et ne nécessitent pas de manipulations particulières pour se télécharger. En un click, voilà un smartphone changé en machine-à-sous.

D’un point de vue plus global, en 2021, l’American Gaming Association a recensé le nombre total de casinos en ligne qui disposait d’une autorisation légale. Elle en a trouvé au total 2 800. C’est un chiffre considérable quand on sait que les casinos virtuels peuvent encaisser bien plus de visiteurs en simultanée qu’un casino réel.

Sur le plan mondial, les entreprises leaders dans le secteur des jeux d’argent en ligne se trouvent au Royaume-Uni. Il s’agit, entre autres, de Paddy Power Betfair et de William Hill. En effet, les conditions juridiques et culturelles y sont favorables. Les entreprises qui ont une licence européenne s’intéressent plus aux pays de l’Asie et du Canada. Par conséquent, le montant qu’il faut dépenser pour avoir accès à ces jeux diminue et des publics de plus en plus larges, y compris plus jeunes s’y intéressent. Il n’est pas encore possible de faire des projections fermes, mais si les jeux en ligne continuent d’évoluer à ce rythme, on notera un accroissement spectaculaire au cours de 7 prochaines années.

Sur le plan sécuritaire, des lois existent pour garantir la légalité des activités même si on continue d’observer des restrictions et d’interdictions sur certains territoires. Pour affiner l’encadrement du secteur par des entités locales, des structures et organisations étatiques sont désormais outillées pour délivrer les licences aux entreprises. D’autres s’occupent également de la sécurité des informations des joueurs. Quant aux casinos en ligne, pour renforcer leur légitimité, protéger leurs visiteurs et minimiser les risques de piratage de données, ils sont tous passés aux cryptages SSL.

Les critères de choix des casinos

Lorsque les internautes veulent choisir un casino, ils ont tendance à se baser plus sur les avis des anciens utilisateurs pour évaluer la crédibilité de l’entreprise. Il s’agit d’un excellent moyen pour avoir une idée ce que les joueurs ont aimé ou non. Il existe aussi des sites web spécialisées dans les jeux en ligne et qui effectuent des essais pour fournir des informations pertinentes Avec eux, toutes les dimensions (sécurité, confidentialité, etc.), actualités de jeux, nouveautés sont abordées. On y retrouve aussi des astuces pour prendre plus vite en main certains jeux même si, il faut avouer, les casinos en ligne privilégient de plus en plus des jeux intuitifs et simples à utiliser.

En dehors de cela, le joueur en quête d’un casino sur internet s’intéresse aux modes de paiement disponibles. En effet, même si les casinos s’efforcent pour diversifier les moyens de paiement, leurs offres ne sont pas utilisables dans tous les pays. Ils privilégient les techniques de paiement qui demandent peu d’informations. Ainsi, les clients ne fourniront pas de données privées au point de se faire voler par les banques. Le bitcoin est aussi un moyen qui intéresse certains joueurs qui, ainsi, ne prennent pas de risque de déposer des gains éventuels sur leur compte bancaire, en provenance de destinations exotiques. C’est tout particulièrement dans les pays qui n’acceptent pas les jeux en ligne ou les interdisent.

Consommation numérique, l’envol des jeux vidéo et jeux en ligne
Étiqueté avec :                        

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *